Qui que je suis donc? Qui se cache derrière votre connexion wififibre?

Gloser sur soi-même est un exercice très difficile. J’écris « gloser » car je préfère l’auto-critique et l’auto-dérision – j’adore l’humour dont la définition freudienne me convient assez : «une façon stratégique de libérer une angoisse inconsciente» – à un « à propos » d’une insondable et morne platitude, aussi fascinant qu’un curriculum vitae publié sur le site du pôle emploi.

Prenons donc un peu de volume… Moi qui suis un tantinet volumineuse, ça tombe bien! Je vous propose une construction pyramidale, de la base essentielle et éternelle, droite dans ses bottes et inflexible, au sommet flouté, vacillant et changeant.

Premier gros défaut : je suis une ammmoureuse de la vérité, réalité éternelle et essentielle, mouvante au gré des connaissances de chacun et des découvertes de certains. J’avertis les esprits aguerris : toutes les opinions émises sont issues d’une analyse longue et réfléchie (si, si). En conséquence, j’ai une sainte allergie du mensonge et tout ce que j’écris est vraaaiment pensé (si, si aussi). Je sais… Ca craint! Lol de circonstance.

Deuxième gros défaut : je suis hédoniste, c’est la philosophie qui colle le mieux à ma personnalité. Gourmande et gourmet de tous sujets pour qui j’ai de l’intérêt, j’évite les conflits ou les polémiques, autant que faire se pourrait. Comme mes prises de position sont souvent assez radicales (c’est le moins que je puisse dire), je « clash » assez souvent, je reçois des claques autant que j’en donne, malheureusement, et bien malgré moi. Lol de clown triste. Qu’il est devenu difficile de livrer une opinion…

Troisième gros défaut : je suis colérique. Et mes colères sont homériques. Ce qui les provoque est très naturel en fait. J’abhorre être cataloguée, répertoriée, stigmatisée. C’est pourquoi, je ne m’étendrai pas sur mes origines, mes opinions politiques ou autres, même s’il est évident que toutes ces caractéristiques moulent la persona de chaque individu. Et là, j’appellerais à la rescousse le ShakeSpear that I’m in love with :

« All the world’s a stage,
And all the men and women merely players;
They have their exits and their entrances,
And one man in his time plays many parts,
His acts being seven ages. »

Traduction perso : « Le monde entier est un théâtre, Et tous les hommes et femmes, en sont simplement  acteurs. Ils ont leurs sorties et leurs entrées, et chacun durant son temps joue plusieurs rôles ».

Il est vrai que je rugis souvent mais j’me soigne. Lol rugissant!

Booooooon, au fait… Je me fais appeler Nounette par ma copine super chouette. Bonne visite quand même! Lol enjoué!!! Et Shake da mind s’il vous plaît…